Comment maximiser les fonctionnalités de son billot de boucher ?

Le billot de boucher est un matériel de travail important pour les professionnels et les amateurs de cuisine. Il permet de découper aisément la viande et d’autres aliments afin d’obtenir les lamelles voulues. Pour profiter pleinement de ce mobilier, les utilisateurs doivent veiller à son entretien de façon périodique. Quels sont les moyens d’y parvenir ?

Huiler le mobilier avant la première utilisation

Quand il est neuf, le billot n’offre pas encore toutes les conditions pour servir. Les cuisiniers doivent huiler la surface avant de l’utiliser pour la première fois. Cette précaution empêche la planche de retenir les aliments. En suivant ce lien vers le blog destiné aux meilleurs mobiliers de cuisine, vous pouvez choisir des modèles qui sortent de l’ordinaire. 

Nous précisons que les billots neufs présentent quelques imperfections à la surface. Il s’agit en réalité des preuves d’une technique artisanale qui fait la fierté du savoir-faire des fabricants. Une huile spécialement conçue pour le billot est capable de masquer les imperfections qui peuvent constituer une gêne.

Au nombre des matières grasses à privilégier, il y a : 

  • l’huile de tournesol abordable et facile à obtenir ; 
  • l’huile d’olive reconnue pour son goût ; 
  • l’huile de pépin de raison idéale pour les fritures. 

Le mieux est de se tourner vers les matières végétales.

Respecter la fréquence d’entretien

La planche de boucher doit bénéficier d’un entretien régulier. Cela peut se faire une fois par semaine si le billot est peu sollicité à la cuisine. Après le découpage des aliments sucrés, nettoyez directement le dispositif. 

Cette disposition est aussi valable quand les utilisateurs se servent de leur matériel pour préparer de nombreux mets à la fois. C’est le cas des repas des fêtes. Ici également, la meilleure manière d’optimiser les fonctionnalités de sa planche est d’asperger sa surface d’une huile alimentaire. 

Un chiffon réservé à cet effet permet d’absorber le surplus qui déborde sur les côtés. Toujours dans le même sens, certaines personnes optent pour un grattage. Cette méthode est efficace bien qu’elle fasse appel à une certaine dextérité. Le but est de nettoyer la surface du billot tout en conservant sa texture.

Éviter le contact de l’eau et l’utilisation de certains produits 

L’eau réduit la durée de vie du billot de cuisine. Les utilisateurs ne doivent donc pas l’utiliser pour nettoyer leur équipement. Le contact avec les corps chauds nuit aussi à la planche. Tenir le mobilier à l’écart des casseroles et des assiettes chaudes est alors souhaitable. Dans le même sens, il convient de le mettre à l’abri du soleil.

L’usage de tous les produits chimiques est à proscrire. Ceux-ci peuvent intégrer la matière et affecter le goût de la viande ou des aliments découpés sur le billot. Sur cette base, il convient de rappeler que le grattage ou le nettoyage avec une huile végétale restent les solutions qui conviennent le mieux.